L'Avenir de l'Habitat vous accompagne pour vos travaux: réparation, rénovation, pose intégrale de toiture...

Devis 48 h offert

Couverture Zinguerie 54 Meurthe-et-Moselle

Votre couvreur

Nous sommes en mesure d’effectuer une inspection détaillée et minutieuse de votre toiture, au cours de laquelle nous examinons les points suivants:

  • la charpente,
  • les combles, afin de vérifier qu’il n’y a pas d’infiltration d’eau ni d’accumulation d’humidité sous le toit et dans l’isolant,
  • l’isolant, pour contrôler la présence d’éventuels animaux,

Couverture Zinguerie 54 Meurthe-et-Moselle

Artisan zingueur

Mais aussi:

  • l’écran sous-toiture,
  • les ouvertures pour lesquelles il faut penser à enlever les feuilles et dépôts qui s’accumulent autour, ainsi que les rainures qui entourent les fenêtres de toit et qui concourent à l’isolation et l’étanchéité,
  • la couverture, dont l’entretien est variable selon le type,
  • les évacuations d’eaux pluviales (gouttières, descentes, regards et orifices) pour lesquelles il faut absolument vérifier chaque année qu’elles ne soient pas obstruées ou fuyardes.

Types de couverture

Il existe de nombreux types de couverture, parmi lesquels sont possibles:

Les ardoises

Classiques de la toiture, intemporelles, les ardoises sont un incontournable en couverture. On les trouve désormais en modèles artificiels, avec un tarif compétitif par rapport aux tuiles, ou en modèle naturel, plus onéreux mais ayant une longue durée de vie et une résistance renforcée aux mousses.

Les toitures en tuiles

Toujours aussi populaires et choisies pour habiller les toits, on en trouve en béton ou bien en argile selon le budget que vous désirez consacrer aux travaux. Elles sont aussi disponibles en de nombreux coloris et formes, variables selon la pente du toit et l’apparence souhaitée. Pour une couverture accessible, la tuile est un bon choix.

Toits en chaume

Une toiture en chaume donne un authentique cachet à une habitation. Elle se conserve environ 35 ans, et présente certains atouts notamment en termes d’isolation.

Les couvertures en EPDM

Conçu pour des toitures plates, l’EPDM est à base de caoutchouc. Il est assez facile d'entretien et plutôt solide et durable dans le temps car il ne se fissure pas, résiste aux perforations et peut être posé en toutes saisons. Bien que plus onéreux que les autres types de couverture, l'EPDM possède de nombreux aspects qualitatifs tels que sa résistance aux UV et autres influences atmosphériques. Presque increvable, sa durée de vie dépasse les 50 ans.

Le zinc

Matériau de choix pour les toitures aux formes non conventionnelles, car particulièrement flexible, le zinc autorise les architectures uniques et durables pour les clients désirant bénéficier d'une toiture courbée. Il peut par ailleurs être recyclé. Longtemps associé aux toitures anciennes, le zinc gagne de nouveau en popularité.

Types de toitures

Toiture inclinée

Il s’agit de la forme la plus populaire. On pose au préalable des pannes, des chevrons ou bien encore des éléments préfabriqués de toiture, puis on enchaîne avec un sous-toit, des planchettes et des voliges. La finition, le pare-vapeur, l’isolation et le sous-toit forment ensemble la toiture.

Toiture courbée

Ces toitures ont un avantage fonctionnel car elles augmentent l'espace sous plafond comparativement aux toitures inclinées. On se sert généralement de matériaux métalliques comme le zinc, l’aluminium ou le cuivre.
Il est également possible d’utiliser les matériaux usuellement réservés aux toitures plates, tels que le PVC, l’EPDM ou encore le bitumen, mais l’apparence n'est plus vraiment esthétique.
Enfin, des ardoises et des tuiles peuvent aussi être envisagées, mais une surveillance toute particulière doit alors être portée à l’étanchéité, rendant l'opération bien plus compliquée (et donc chère).

Toiture plate

Grâce à l’évolution technologique, la toiture plate connaît une progression régulière, les matériaux utilisés pour la rendre étanche étant devenus beaucoup plus durables. Par ailleurs, la toiture plate est un incontournable de l’architecture moderne: on en trouve ainsi souvent au-dessus de solariums, de terrasses de jardin, ou tout simplement de manière fonctionnelle pour supporter des cellules photovoltaïques ou des panneaux solaires.
On trouve trois types de toitures plates:

  • la toiture chaude, où l’isolation se trouve sous le colmatage. C’est la variante la plus appliquée de nos jours et celle qui donne les meilleurs résultats. Elle prend appui sur un sol porteur, on peut trouver des poutres en bois ou un sol porteur en béton. Bien que considérée « plate », cette toiture est en réalité tout de même légèrement inclinée pour garantir l’écoulement des eaux pluviales.
  • la toiture inversée, où l’isolation est placée sous une couche étanche, par-dessus la toiture existante. L’isolation se doit d'être étanche, et on la couvre de carreaux ou bien de graviers afin d’empêcher que celle-ci ne s’envole par grand vent.
  • la toiture froide: on trouve un vide d’air entre le colmatage et l’isolation. C’est la plus ancienne des variantes, qui n'est plus proposée désormais en raison de fréquents problèmes de condensation.

Toiture végétale

La « toiture verte » progresse petit à petit en popularité en raison de ses nombreux avantages, aux premiers rangs desquels on trouve la longue durée de vie et l’excellente isolation thermique. Elle agit aussi comme tampon contre l’eau pluviale et bénéficie d’une très belle esthétique. L’inconvénient réside dans le coût d’une telle toiture. Toutefois, compte tenu des obligations de plus en plus sévères en termes d'isolation, on peut être certain d'en voir de plus en plus souvent.
Elle peut être extensive (végétation minimale en sédum) ou intensive (jardin complet aménagé avec terrasse et allées).

Conseil dédié et devis gratuit 24h

Quel que soit votre projet, l'entreprise L'Avenir de l'Habitat vous renseigne. Nos équipes sont à votre disposition pour vous rencontrer afin d'établir un devis offert et sans engagement.